Maki bowl

February 27, 2018

Il semblerait que les "Buddha bowls", "sushi bowls", "quinoa bowls" et autres bowlz soient super à la mode. Personnellement, je ne vois pas trop la différence entre un bowl et une salade composée, mis à part la présentation (dans un bol donc) et que le nom anglais un peu stylé. Mais bon... soyons à la page ! Voici une salade de champignons, pousses de haricots mungo, et trois sortes de makis végétariens différents, le tout servi... dans un bol !

 

Ingrédients pour 1 bowl

 

Les makis 

-natte en bambou (on en trouve de plus en plus souvent en supermarché, sinon dans les magasins spécialisés). Possible éventuellement de remplacer par du papier cuisson (mais nettement moins optimal !)

-2 algues noris

-du riz à sushi (rond)

-1 petite courge butternut

-3 gros champignons de Paris

-1 petit bout de gingembre

-1 gousse d'ail

-1 feuille de choux frisé

-1 cuillère à soupe d'huile de sésame

-2 cuillères à soupe de vinaigre de riz

-1 cuillère à soupe de sucre (remplaçable il paraît par du sirop d'agave)

-quelques feuilles de coriandre

-gomasio

-sel

-wasabi

 

La salade 

-2 champignons de Paris

-1 poignée de pousse de haricots mungo

-feuilles de coriandre et de ciboule

-gomasio

 

La sauce 

-1 cuillère à café de moutarde

-1 cuillère à soupe de sauce soja salée

-1 cuillère à café d'huile de sésame

Rincer le riz sous l'eau. Dans une passoire, le laisser s’égoutter pendant 30 minutes.

Le déposer dans une casserole avec 20 cl d'eau. Porter à ébullition puis baisser le feu et cuire à couvert pendant 15 minutes.

Laisser ensuite reposer sans découvrir pendant 10 minutes.

Pendant la cuisson du riz, verser le vinaigre dans une petite casserole. Y déposer une pincée de sel, le sucre et bien mélanger. Porter à ébullition puis laisser refroidir à température ambiante.

Verser le vinaigre d’assaisonnement dans le riz, remuer délicatement.

Laisser refroidir.

 

Faire cuire la courge butternut dans de l'eau bouillante jusqu'à ce qu'elle soit bien tendre.

Ajouter la feuille de chou dans la même eau, ou dans une casserole différente.

 

Faire revenir les champignons dans une poêle dans matière grasse à feu assez fort. Une fois bien dégorgés, baisser le feu et ajouter l'équivalent d'une cuillère à soupe de gingembre râpé. Laisser mijoter 5 minutes environ et ajouter une fois le feu éteint quelques feuilles de coriandre.

 

Ecraser la gousse d'ail et la mélanger à la courge détaillée en fin lamelle ou écrasée. 

 

Tremper la feuille de choux dans un peu d'huile de sésame, saupoudrer de gomasio et rouler finement.

 

Le montage des makis demande un peu de technique (d'ailleurs, comme vous pouvez le constater, les miens sont loin d'être parfaits !). Pour les débutants, je conseille vivement de regarder des vidéos sur Youtube ou de se faire aider par quelqu'un.

 

Couper en deux l'algue nori. Poser le côté brillant sur la natte. Etaler une couche de riz en laissant un espace en haut de votre algue pour le pliage. Etaler un peu de wasabi sur le riz, puis disposer finement une des trois garnitures. Eviter de trop "bourrer" les makis, sans quoi tout déborder.

 

Il faut avoir un bon couteau pour couper les makis. Personnellement, j'utilise mon couteau à tomates (très fin et un peu de dents)...

 

Dans votre bol, disposez finalement un peu de riz à sushis, puis par dessus : vos makis, des champignons de Paris émincés et crus, les haricots mungo, quelques graines de gomasio, une grosse poignée de coriandre et de ciboule ciselée. Verser la sauce. Il est possible de servir à côté une sauce soja sucrée pour la dégustation des makis.

 

Bon appétit !

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon
  • Black Instagram Icon

© 2017 by Tartelette et ciboulette / tarteletteetciboulette@gmail.com / Noisy-le-Sec